Comment améliorer la déliverabilité de tes mails en 2024 ?

Si tu as une newsletter, tu sais certainement déjà qu’améliorer la déliverabilité, c’est faire en sorte que tous tes emails (newsletter, vers tes clients, depuis ta boutique) arrivent à leurs destinataires.

J’en ai déjà parlé en novembre sur Insta mais l’échéance approche.

Dans quelques jours, le 1er février 2024, tes abonnés chez Google et Yahoo ne recevront plus ta newsletter (ni tes mails) si tu ne conformes pas à leurs exigences pour les expéditeurs d’emails.

Leur objectif ? Protéger les boîtes de réception de leurs utilisateurs contre le spam tout en garantissant la réception des emails légitimes. Si comme moi, tu croules sous les spam, tu sais que c’est plutôt une bonne idée.

Pas de panique ! Ces exigences ne sont que les recommandations qui existent déjà depuis plusieurs années. Et tu les appliques peut-être déjà.

Et si ce n’est pas le cas, tu verras que ce n’est pas si compliqué à mettre en place. Je te donne 4 conseils très simples pour améliorer la déliverabilité de tes mails et continuer à avoir une newsletter efficace.

1. Avoir une adresse @tonNomdedomaine.fr (ou .com ou .bzh ou .ninja) ou n’importe quelle extension de domaine de ton choix.

Une adresse pro. Pas une @gmail.com

Et ce n’est plus qu’une question d’image.
Sans cette adresse pro, tes newsletters ne seront pas remises à tes destinataires.

Tu peux :

  • En créer une ou plusieurs gratuitement chez la plupart des hébergeurs
  • La configurer très simplement sur tes appareils
  • Et même l’utiliser dans Gmail si tu le souhaites

2. Avoir un faible taux de signalement spam par tes abonnés

Ça parait évident mais si tu as une newsletter, tu sais qu’une fausse manip de la part de l’un de tes abonnées peut bloquer absolument TOUS tes envois.

Si ton taux de plaintes pour spam dépasse régulièrement 0,3 %, selon les Postmaster Tools de Google, ils seront envoyés dans le dossier de spam sans garantie de revenir dans la boîte de réception…

Pense à surveiller ton taux de plaintes et à nettoyer/trier ta base mails régulièrement.

3. Authentifier ton domaine

Les authentifications sont au nombre de 3 :

  • DKIM
  • DMARC
  • SPF

 

Les deux premières permettent de signer tes emails avec ton domaine, tandis que la dernière se base sur les adresses IP autorisées à envoyer des emails.

Elles sont toutes les 3 obligatoires à compter du 1er février 2024.

C’est ce dernier point qui peut te paraitre le plus tricky mais rassures-toi, ce n’est pas si compliqué.

Tu peux les configurer simplement et gratuitement.
La plupart des outils de mailing marketing ont une option “Domaines autorisés” dans laquelle tu trouveras les informations à intégrer à la zone DNS de ton fournisseur de nom de domaine/hébergeur.

Le premier te fournira des clés TXT en 3 parties (type, nom et valeur) qu’il te suffira de saisir dans le second.

Chez Brevo, par exemple, le DKIM ressemble à ça :

Authentification de domaine pour améliorer la déliverabilité de ses emails

Direction l’éditeur de zone DNS de ton nom de domaine (dans ton cPanel, hPanel…) où tu n’as plus qu’à créer un enregistrement correspondant :

Authentification de domaine pour améliorer la déliverabilité de ses emails

Ensuite, reviens sur ton fournisseur de newsletter et lances la vérification.
Si tu n’as pas fait d’erreur de frappe, ton domaine devrait être authentifié. 🙌🏻

Besoin d’être encore rassurée ?
Tu peux tester tes 3 authentifications sur mxtoolbox.com (onglet “supertool”).

4. Respecter les "bonnes pratiques"

  • N’ajoute jamais un mail à ta liste sans l’accord préalable de son propriétaire. Tout le monde déteste ça ! Pour te simplifier la vie, intègre un double opt-in avec tes formulaires d’inscription, comme ça, plus de doute et tout sera automatisé.
  • Place un lien de désinscription clair dans chacune de tes campagnes mail (et tiens-en compte). Perso, si je reçois encore des mails après m’être désabonnée 2 fois, je fais un signalement Spam.
  • Fais du tri régulièrement dans tes listes (les bounces, ceux qui n’ouvrent jamais tes mails…) Non seulement tu auras un taux d’engagement plus élevé, mais surtout tu ne paieras pas des envois de mails inutiles à ton fournisseur de mail.

Conclusion

Une liste email est un outil puissant pour ton business… À condition de le maitriser !

Bien sûr, il faut aussi que tu écrives du contenu de qualité mais coté technique, ce n’est pas si compliqué. Si tu as des questions sur le sujet ou sur WordPress en général, n’hésite pas à venir faire un tour du coté de mon compte Insta.

Si tu souhaites mettre en place une solution de mailing lors de la création de ton site, je peux t’accompagner sur une ou plusieurs étapes (formulaire de captation, authentification de domaine, mise en place des automatisations et séquences…).

Discutons-en !

Partager.

Les plus populaires.

Mes outils de productivité indispensables en 2024

Lire la suite »

Le meilleur outil de prise de rendez-vous n’est pas Calendly

Lire la suite »

5 outils pour tester les performances de ton site avant sa mise en ligne

Lire la suite »

Et sur Instagram.

Sur le même thème